Résumé 

Les ténèbres s’abattent sur le Monde Obscur. Le chaos et la destruction se propagent à une vitesse terrifiante. Clary, Jace, Simon et leurs compagnons rassemblent leurs forces pour faire face au démon le plus puissant qu’ils aient jamais affronté : Sébastien, le frère de Clary. Rien ne semble pouvoir l’arrêter. L’unique espoir de l’anéantir se trouve au cœur du Royaume des Démons. Mais, pour les Chasseurs d’Ombres, ce voyage exige de lourds sacrifices. La quête s’annonce plus difficile que jamais …

Petit retour sur la saga

Je n’arrive pas à me dire que je viens de terminer cette saga. Je l’ai commencé il y a que quelques mois, le 17 octobre 2016 exactement (merci Instagram !).
Tout a commencé en 2013 où j’étais allée voir le film, avec une bande-annonce qui m’avait trop donné envie. La scène finale laissait sur une intrigue de fou, je mettais donc procuré le deuxième tome quelques jours après pour avoir les réponses à mes interrogations. Que je n’ai pas eu puisque je ne mettais jamais lancée. Donc le deuxième tome a traîné trois ans dans ma P.A.L.
Puis en octobre 2016,  j’ai voulu me lancer. Même en connaissant le film par cœur, j’ai tout de même préféré commencer par le premier tome pour avoir le maximum de détails, des détails qu’il n’y avait pas forcément dans le film. Même si je savais à quoi m’attendre, le premier tome a été un vrai coup de cœur. J’étais heureuse de retrouver l’univers des chasseurs d’ombres, et de découvrir de nouvelles choses, non présente dans le film. Pour le coup, toutes mes interrogations étaient revenues, principalement une question : « Jace et Clary étaient-ils vraiment frère et sœur ? ». Pour savoir, je me suis directement lancé dans la lecture du deuxième tome, que j’ai ADORE également.
Puis au moment de Noël  (oui vous allez avoir tout mon calendrier de lecture ^^), j’ai entamé le troisième tome, qui a apporté encore plus de réponses mais également encore plus de questions. J’étais donc à la moitié de la saga et j’adorais toujours autant. Au mois de février, je me suis lancée dans le quatrième tome, et gros étonnement, j’ai été déçu. Je n’ai pas apprécié ce tome. Comparé aux précédents tomes, il n’y avait pas beaucoup d’actions, j’avais du mal à me plonger dedans et j’ai même cru arrêter la saga, car en voyant les deux autres pavés qui m’attendaient, je me suis dit que si je n’aimais pas, je ne voulais pas les attaquer pour rien. Ça aurait été une perte de temps.
Mais  je n’aime pas abandonner quelques choses. Mon côté persévérant a fait surface et le 31 juillet, j’ai lu le cinquième tome. Une pause de cinq mois a sûrement été utile. Et je n’ai pas été déçu cette fois-ci, au contraire. J’ai même dévoré le tome en le lisant en deux jours. Dans ce tome, je retrouvais tout ce que j’aimais : le monde des chasseurs d’ombres, la romance Jace/Clary, et les innombrables rebondissements, qui ont clairement rendu la lecture addictive. La fin met clairement l’eau à la bouche, et donne vraiment envie de lire le sixième et dernier tome de la saga. Je n’ai donc pas mis longtemps à le commencer.

Dernier tome, mon avis

Un mot. Juste WAOUH ! J’ai adoré ce tome qui clôture cette saga. L’auteure a su me rester scotché au livre tout le long. J’avais tellement envie de connaitre la fin, et en même temps plus les pages défilés et plus j’avais cette crainte de finir. Mais comme on dit, « chaque bonne chose à une fin ». L’auteure s’est clairement surpassé niveau imagination.

« Et tu sais toi-même que tous les deux, nous sommes mieux placés qu’eux pour interpréter ses faits et gestes. Ils ne comprennent rien à Sébastien ».

Je pourrai dire mille et une chose sur combien j’ai adoré cette saga, il reste quand même des petits trucs qui dérangent, forcément. Moi qui étais à fond sur la relation Jace/Clary, ici dans ce tome, ça m’a un peu désenchanté. Au final je ne trouve pas que leur relation évolue tant que ça. Dans les premiers tomes, c’est un aspect  très important, et qui d’ailleurs part dans une direction à laquelle on ne s’attend  pas à la fin du premier tome, alors qu’ici leur relation n’est pas trop mise en avant. Je suis plus intriguée et intéressée par celle entre Simon et Isabelle, ainsi que celle entre Magnus et Alec.

« Sébastien se sert de la fragilité de vos alliances pour vous atteindre, et jusqu’à présent il sort s’en bien »

Mise à part ça, ce dernier tome nous fait voyager, il est intriguant et je ne m’attendais pas à une fin avec autant de surprise. Ce tome m’a fait ouvrir les yeux et fait aimer un personnage, que je ne portais pas trop dans mon cœur au début, et pendant longtemps même : Simon. Son personnage est celui qui je trouve à le plus évoluer, en positif, et qui m’a beaucoup surprise, dans le bon sens du terme. Comme quoi, ne jamais se bloquer et se fermer, car on ne sait jamais ce qui peut se passer.

De plus, malgré toutes les horreurs que fait Sébastien/Jonathan, au fond c’est un personnage que j’apprécie. Son côté cruel et sans cœur cache un jeune homme qui ne sait pas ce qu’est l’amour, qui confond aimer et posséder, et qui fait des choses car il pense que c’est le mieux et parce qu’il ne connait que la mort, la cruauté et la vengeance. Sa personnalité a été vraiment mis en avant par l’auteure. C’est le personnage qui a été le plus approfondie alors qu’il n’apparait pas dès le début de la saga.

Bref, tout ça pour dire que j’ai vraiment aimé cette saga, et que j’ai déjà hâte d’entamer Les Origines ainsi que le premier tome « Renaissance » sortie en juin, pour pouvoir à nouveau retrouver l’univers des chasseurs d’ombres !

Publicités